Vivian Maier, photographe de l’ombre

A l’initiative de l’association Regards (Club Photo Bressuire) et du collectif 3mm, en partenariat avec la Librairie Le Fauteuil, le cinéma Le Fauteuil Rouge organise jeudi 20 novembre 2014 à 20h30 une projection du film « A la recherche de Vivian Maier ».

affiche_vivian-maier_BAT

Pour cette projection unique (et la première à ce jour dans le Bocage), la soirée sera agrémentée d’un échange avec le public sur l’art et la vie de Vivian Maier, femme qui vécut sa passion de la photographie dans un secret total, et dont l’oeuvre interroge autant qu’elle fascine.

Tarif unique : 5€

Publicités

Quand le passeur passe au cinéma

L’hiver semble être bel et bien là, la Toussaint nous engourdit en douce, il s’agit de ne pas se relâcher. Pour commencer le mois de novembre d’un bon pied, le cinéma Le Fauteuil Rouge et la librairie Le Fauteuil vous proposent une nouvelle soirée « On va lire un bon film ! » lundi 3 novembre à 20h.

on va lire un bon film

Lire la suite

C’était le bon vieux temps

WP_20141016_010[1]Hier, j’ouvre ma boîte mail (jusqu’ici rien d’extraordinaire) et je tombe sur un message de l’Union Nationale des Diffuseurs de Presse, le syndicat en carton qui défend toutes griffes rentrées les intérêts des marchands de journaux français. On m’annonce, la mort dans l’âme, que le Syndicat du Livre a encore fait des siennes et que demain (donc aujourd’hui) il n’y aura pas de presse « fraîche » à vendre. Lire la suite

Patrice Robin, écrivain du sensible

L’atelier d’écriture fait partie de ces rares lieux de réflexion et d’expression où l’on peut tenter de définir, voire rédéfinir, sa place au milieu du monde. Patrice Robin le démontre avec autant de pudeur que de brio dans son dernier roman-récit, paru aux Editions POLUne place au milieu du monde.

affiche

Originaire du Bocage, Patrice Robin sera l’invité de la librairie lundi 13 octobre 2014 à 20h30 pour évoquer ce livre ainsi que les précédents. Le libraire tentera de mettre en lumière l’exigence littéraire et l’engagement discret qui sous-tendent le travail de l’auteur. Dans ses textes, nulle emphase, pas de formules clinquantes ni d’effets de manche. L’intrigue elle-même réside souvent en dehors de l’action. Ce n’est pas dans les images ou dans le visible que Patrice Robin se distingue, mais bien plutôt dans le registre du sensible. Son style a la netteté d’une lentille de microscope qui irait chercher dans le détail infime ce qui rend une vie différente d’une autre, un âge différent d’un autre, une situation confortable ou précaire. Et chez Patrice Robin, l’humilité des mots se fait hommage permanent à la condition des humbles, des sans voix.

Des extraits de ses textes seront lus au cours de la soirée et à l’issue de la rencontre, il sera possible d’acheter les livres de Patrice Robin et de les faire dédicacer.

86178À la Fabrique, Pierre, écrivain, tente, avec quelques autres, éducateurs et enseignants, de donner une place au milieu du monde à des adolescents en grande difficulté scolaire et sociale. Parfois avec succès : Lissah venue d’Afrique après la mort de ses parents et réussissant à trouver du travail, Djamil remis sur le chemin des études via des cours par correspondance. Parfois en y échouant totalement : Franck gagné par les idées d’extrême droite ou Aude tentant de se suicider. C’est dans l’approfondissement de cet engagement, à La Fabrique et ailleurs, que Pierre trouvera, lui aussi, au fil des années, sa place au milieu du monde.

2014, Editions POL, 8€

Adieu les vainqueurs

Ça y est, c’est notre dernier « lundi de presse », donc la dernière mise en place des programmes télé. Les fans du petit écran – de moins en moins petit d’ailleurs – peuvent en effet connaître dès le lundi leurs réjouissances du weekend. Veinards.

Par conséquent, ne vous étonnez pas si, débarquant chez un marchand de journaux, admettons un mercredi, vous ne trouvez que des programmes pour la semaine suivante et pas ceux de la semaine en cours : c’est qu’ils sont déjà repartis, direction le pilon. Et ça, un vrai fan du petit écran, ben il le sait. Lire la suite