Les Commères colportent énormément

Alors voilà, le monde est un fieffé chaos, et dès que les gens apprennent une bonne nouvelle, ils s’y accrochent comme un député-maire-président d’interco au cumul des mandats. De fait, depuis que j’ai annoncé la renaissance du blog, pas un jour ne passe sans qu’on m’interpelle, et parfois même en pleine rue : on veut connaître la suite, combien d’articles par jour, est-ce qu’il y aura des cadeaux à gagner, à quand une version papier, où peut-on envoyer des dons ? Je ne suis plus tranquille où que ce soit, pas même dans la banlieue ouest de Saint-Maurice-la-Fougereuse un dimanche à cinq heures moins vingt. Lire la suite

Publicités