C’était le bon vieux temps

WP_20141016_010[1]Hier, j’ouvre ma boîte mail (jusqu’ici rien d’extraordinaire) et je tombe sur un message de l’Union Nationale des Diffuseurs de Presse, le syndicat en carton qui défend toutes griffes rentrées les intérêts des marchands de journaux français. On m’annonce, la mort dans l’âme, que le Syndicat du Livre a encore fait des siennes et que demain (donc aujourd’hui) il n’y aura pas de presse « fraîche » à vendre. Lire la suite

Publicités

Bien dégagé sur les côtés

Ce weekend, au Fauteuil, on dit adieu aux journaux et magazines et on se retrousse les manches pour faire d’une ancienne « Maison de la Presse » une librairie en bonne et due forme (et non pas en forme de bonnet, parce que ça ne veut rien dire).  Bref, on se refait une beauté. A mardi !

WP_20140929_007

Adieu les vainqueurs

Ça y est, c’est notre dernier « lundi de presse », donc la dernière mise en place des programmes télé. Les fans du petit écran – de moins en moins petit d’ailleurs – peuvent en effet connaître dès le lundi leurs réjouissances du weekend. Veinards.

Par conséquent, ne vous étonnez pas si, débarquant chez un marchand de journaux, admettons un mercredi, vous ne trouvez que des programmes pour la semaine suivante et pas ceux de la semaine en cours : c’est qu’ils sont déjà repartis, direction le pilon. Et ça, un vrai fan du petit écran, ben il le sait. Lire la suite

Un qui rugit encore

Nouvelle formule et malice intacte. Le nouveau Tigre est arrivé ce matin, et c’est un enchantement, une vague de fraîcheur sur un rayon presse vendu, ces temps-ci, au business du foot et des régimes minceur. Penser que les Bocains pourront trouver, feuilleter et peut-être même (sait-on jamais ?) acheter et accueillir chez eux cette revue proprement extra-ordinaire me met dans une joie pas indescriptible mais presque.  Lire la suite

Tout nouveau tout chaud

Il revient chaque été, comme la crème solaire sur les peaux trop blanches, comme les morceaux de chocolat dans les cornets pistache, comme la lampée de porto dans le demi-melon. Je veux bien sûr parler du numéro Sexe des Inrockuptibles, dont la couverture est, comme chaque année, très… découverte. Avec ou sans soleil, vous allez fondre.
Titre : Les Inrockuptibles
Numéro : 921-923 (en vente jusqu’au 13 août 2013)
Prix : 5,90 €

Mandela est mort…

… pendant un jour.
C’est en tout cas ce qu’il faudrait déduire de la fulgurante parution/disparition du très sérieux magazine 100% ACTU SPECIAL paru hier 19 juillet 2013 et rappelé par les messageries de presse aujourd’hui même 20 juillet 2013.
A force d’opportunisme, certains éditeurs de presse jetable finissent par s’emballer un peu vite. Hier, dans tous les kiosques et toutes les maisons de presse de France, quelqu’un a mis en rayon un magazine dont l’édito annonce d’emblée : « Il est finalement parti, à quatre-vingt-quinze ans, après avoir vécu une vie dramatique et merveilleuse à la fois ».
Aujourd’hui, dans tous les kiosques et maison de presse de France, quelqu’un va retirer des rayons ce même magazine. Si ça ce n’est pas dramatique et merveilleux à la fois…
Assez riche pour salarier un « directeur de publication » et un « directeur artistique » (sic), 100% ACTU SPECIAL n’a pas cru bon en revanche d’embaucher le moindre journaliste au moment de se jetter, affamé, sur une dépouille encore chaude. Trop chaude en fait.
L’ironie voudrait que le vénérable Mandela meure ce week-end, ou mieux, juste après que tout ce papier glacé/gâché ait été proprement pilonné. Mais on souhaite longue vie à Madiba, ce qui n’est pas le cas pour les imposteurs de tout poil.