La rentrée, et donc ?


DSC04559

Maintenant que la librairie est fermée, on fait quoi du blog ?

La question s’est vite posée (vers mars-avril, quoi), et est restée longtemps posée, sans réponse. Schade schade – comme on dit outre-Rhin. Et puis, je ne sais pas ce qu’il s’est précisément passé cet été – la Chaire « Histoire du Temps Présent, Trop Présent » de la Fac de Poitiers vient juste de reprendre le taf et m’en dira bientôt plus – mais je me suis dit de plus en plus fort (à m’en rendre presque sourd d’ailleurs) qu’il fallait laisser sa chance à ce petit bonhomme de site, qui n’avait demandé ni à naître ni à mourir. Et comme l’écriture est ce qui me fait me lever chaque matin, je me suis dit (toujours à fort volume) : pourquoi ne pas consacrer un peu de cette énergie folle à « alimenter » (jolie tournure) cette petite chose sans défense qui m’a déjà donné bien des joies et des peines ?

En ce premier septembre, comment ne pas penser cependant au grand Woody, qui avouait avoir envie d’envahir la Pologne chaque fois qu’il écoute du Wagner, tout en admettant que si lui-même était né là-bas il serait sans doute, à l’heure actuelle, un abat-jour ? Eh bien, peu me chaut, voilà mon seul fait de guerre en ce triste anniversaire qui est aussi date de renouveau : redonner au Fauteuil sinon la vie, du moins un semblant d’existence numérique.DSC04439

Et donc ce sera aussi la rentrée pour le blog. J’espère que celles et ceux qui ont attendu en vain de ses nouvelles depuis des mois sauront pardonner cette « reprise » bien tardive et seront au rendez-vous des futurs articles… Lesquels traiteront certes et en priorité de livres et de littérature, mais aussi de tout sujet qui justifiera, au yeux des contributeurs, de remettre l’ouvrage sur le métier.

On pourra ainsi croiser pêle-mêle et entre autres des regards sur la grotte Chauvet, le prix des Coupés Audi, le flirt, la chute de la Maison Marasme, les haies bocagères, les concerts, L’Homme et la Femme d’hier à aujourd’hui, les tracteurs tondeuses Honda, les vaillants petits éditeurs, les aaaaaaffres de la création, les films qui changent du cinéma, la Bière (boire!), l’élégance des boutonnières faites main, le handicap sous toutes ses formes, la fin programmée du management et des centres commerciaux, les petits échaliers, la beauté et ses pièges, la Fée, les mages, les meilleures AMAP, le Grand Jeu, les impostures, le chlore, les photographes de 4 ans, les marque-pages, les monochromes Janssaud, la yourte nature, le sport et pas qu’en chambre, les remèdes de grand-mère, les fauteuils de bureau réglables en hauteur, le tellurique en nous, l’arme secrète de Ralph, les luttes qui en jettent, l’appli pour survivre sans applis, les pamplemousses, lire et relire, les écureuils boulimiques, le patois, les bars branchés et bien sûr, bien sûr, l’inébranlable granit de par chez nous. Dit comme ça j’ai vraiment hâte. Pas vous ?

P.S. : pour ceux qui se poseraient la question, oui, je confirme, au niveau présentation (mise en espace, mise en couleur, mise en beauté et mise en page) j’ai tout pété tout refait.

Publicités

3 réflexions sur “La rentrée, et donc ?

  1. Je découvre un peu plus ce blog…me familiarise à l’humour parfois grinçant de la belle écriture…et je me dis que c’est bien de lire un blog comme ça…si en plus ça peut nous éduquer sur la littérature alors là…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s